2

Enfin libres…

Posted by Saboly on 10 janvier 2021 in Europe, France, Voyages |

Au mois de juillet,  nous avons, Jean-Pierre,  Maman et moi, fait l’aquisition d’un fourgon aménagé.

A cause de  la conjoncture liée au Corona virus et du confinement,  notre projet de partir aux Canaries tombe à l’eau. De plus, j’ai un nouveau compagnon, Roxy. C’est un petit chiot de 2 mois, croisé berger et labrador mais qui est petit pour son âge. Je l’ai adopté par une association qui l’avait sauvé de maltraitance. Il vient d’être vacciné contre la rage le 15 décembre et ne peut donc pas sortir de France avant le début janvier.

Nous sommes enfin libérés le 15 décembre et dès le lendemain, nous chargeons « Kissouri », c’est le nom de notre fourgon, et prenons la route. Il y a un couvre feu à 20h00 mais nous, on sera déjà posés pour la nuit!

Premier arrêt à la Bédoule pour voir les enfants et surtout souhaiter un bon anniversaire à Anthéa qui fête ses 7 ans. Nous partons ensuite dans la Drôme,  voir mes neveux. Nous faisons arrêt sur l’aire de Lamanon pour ranger un peu le van car nous avons tout mis sur le lit en partant. Nous en profitons pour manger un morceau. Arrivés à la Rabaste,  nous nous occupons du coffre après avoir fait des gros bisous à Romain qui ne travaille pas ce jour là. Je fais la connaissance de Pauline, sa compagne. Manon et Jean-Christophe nous rejoignent ensuite et nous allons visiter la maison de Mathieu et Manon, qui est juste magnifique.

Nous partageons un bon repas, pris « à emporter » dans un bon resto, à la Rabaste. Il y a Manon et Mathieu, Jean-Chris, Romain et Pauline. Je suis heureuse d’enfin retrouver mes neveux car cela faisait plus d’un an et demi que je n’avais partagé de tels moments.

Le lendemain midi, Romain et Pauline nous font des spaghettis bolognaise. Des échanges formidables avec tous et une grande chaleur qui fait du bien en cette période spéciale.

Nous les quittons vers 14h30 et nous dirigeons vers l’Ardèche. Nous avons trouvé une aire Camping Car Park à Sagnes et Coudoulet, au dessus du Burzet. JP est ravi de refaire cette route qu’il faisait au temps des rallyes, sauf qu’il ne conduit pas à la même vitesse.

Des écharpes de brume passent nous offrant des paysages spectaculaires et tout d’un coup, à 1257m,  nous sommes en dessus et une île surgit. Nous faisons un arrêt dans la neige pour que Roxy découvre ce que c’est.

en montant du Burzet

Nous faisons donc halte sur l’aire de Sagnes et Coudoulet. Nous sommes seuls et nos chiens se régalent car il y a quelques plaques de neige. La nuit tombe, un quartier de lune et quelques étoiles apparaissent, rapidement voilées par la brume. Ces vacances sont très différentes. Nous visiterons la France, en essayant au maximum de profiter de chaque jour. Je suis heureuse de partager ces moments avec Jean-Pierre et maman. Roxy me remplit de joie et je ne regrette pas une seconde de l’avoir adopté.

L’escale suivante se fait à Auzon,  un village médiéval. Tout est détrempé et nous nous mettons contre un bâtiment de services afin de pouvoir être un peu au sec pour monter dans Kissouri. Une fois installés,  je pars faire le tour du village, il ne pleut pas et je parcours les rues pour monter jusqu’à l’église.

Auzon (42)

Nous remontons par le Puy de Dôme et l’étape suivante nous mène à Murat le Quaire, au bord d’un lac. Très jolie aire où les emplacements sont délimités par des haies. Malheureusement,  nous arrivons avec pluie et brouillard.Le lendemain matin, je fais le tour du lac avec Roxy et j’ai juste le temps d’apercevoir le Puy de Sancy avant qu’il ne disparaisse dans le brouillard. C’est un endroit vraiment super,  un peu isolé mais proche du village, qui pourrait permettre de superbes balades mais vu le temps, après le repas de midi, nous levons le camp.

Aire de Murat du Quaire

C’est vraiment un endroit que j’aime beaucoup. Nous étions au pied des monts d’Auvergne que pour la première fois,  j’ai vu enneigés.

Nous allons passer Noël avec Vincent, Fatima et Léandro.  Thomas et Julia seront aussi là et c’est formidable car cela fait très longtemps que je ne les ai pas vus.

Comme je ne connais pas Oingt,  réputé pour ses crèches, il y en a plus d’une centain, c’est l’occasion où jamais de voir ce village particulier au moment de Noël, aussi mettons nous le cap sur le nord de Lyon et ensuite la Bourgogne. Ce sera aussi la possibilité de faire le plein de bons vins, ce qui n’est pas pour nous déplaire car entre Beaujolais et Bourgogne, il y a de quoi faire.

Une des nombreuses crèches d’Oingt

A Oingt,  il y a un emplacement pour les camping-cars. Nous laissons maman, qui a déjà vu 2 fois le village,  et partons JP et moi avec nos chiens faire un tour..C’est vrai que c’est original; presque toutes les maisons ont installé une crèche devant leur domicile. Il y a énormément de monde et Roxy n’est pas du tout rassuré. Avant de rentrer,  nous passons prendre une bouteille de Beaujolais nouveau pour le repas ainsi qu’une autre de blanc pour l’apéro.

Le lendemain matin , nous partons vers le nord, halte pour la nuit à Toulon sur Arroux puis passage à Auxerre car nous avons un petit souci sur le fourgon. Un voyant est allumé et nous ne savons pas ce que c’est. JP va direct chez Auto comptoir de l’Yonne car son père se servait chez eux. Nous avons la chance de trouver des gens compétents et qui comprennent très bien que nous ne sommes que de passage. En fait, c’est une sonde qui a lâché et la pièce est commandée immédiatement. Nous l’aurons demain.  Nous allons coucher à St Julien du Sault,  le pays de JP et mangeons de délicieuses pizzas que nous prenons au restaurant « le St Julien ». Le lendemain,  retour à Auxerre pour changer la pièce puis direction Chaméry car nous voulons acheter du champagne « Trichet » pour amener à Vincent et Thomas.

Le 24 décembre,  après avoir fait un arrêt dans un supermarché pour des achats du réveillon,  nous dormons à Château-Thierry,  sur une aire de Camping Car Park. Au menu, apéro accompagné de toasts, foie gras et blinis avec du saumon, fromages et framboises à la chantilly.

Le lendemain, nous partons en fin de matinée,  nous sommes trois adultes et deux chiens donc il nous faut du temps pour nous préparer,  et allons à St Maur des Fossés où nous sommes attendus pour fêter Noël avec Vincent, Fatima et Léandro.  Thomas et Julia nous rejoignent peu après notre arrivée. Je n’avais jamais passé un Noël avec nos « parisiens » et cette réunion de famille, dans le contexte actuel nous fait grand bien.

Repas de Noël en famille

Étiquettes : , , , ,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2021 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.