2

Voyage en camping car, Italie printemps 2015

Posted by Saboly on 14 avril 2015 in Europe, Italie, Voyages |

C’est en prenant le chemin des écoliers que nous sommes partis le 11 mars de La Ciotat.

Après avoir fait une virée dans le nord de la France, en Suisse et au nord de l’Italie pour rendre visite à la famille, nous prenons enfin la direction du sud le 20 mars.

La chartreuse de Parme

La chartreuse de Parme

Premier arrêt vers Parme pour voir sa célèbre chartreuse mais ce n’est pas ici que nous la verrons. Elle est transformée en pénitencier et celle qui se visite est à Pavia.

Nous prenons une route de montagne superbe, entre Parma et la Spécia. Nous découvrons qu’ Enzo Ferrari y a fait ses premières courses de côte. La route serpente vraiment à travers la montagne et, par endroit, la neige est encore présente. La hauteur des poteaux m’impressionne car ils mesurent environ 2m. Mieux vaut ne pas passer dans le coin l’hiver… Nous passons la nuit à Carrara sur un parking en bord de mer où d’autres camping-cars sont installés. Nous allons chercher des pizzas dans un restaurant à proximité. Elles sont délicieuses et peu chères.

Le lendemain, nous suivons le bord de mer jusqu’à Pisa puis nous dirigeons vers Firenze (Florence) qu’aucun de nous ne connaît.

Après avoir fait le tour de la ville et constaté qu’il était impossible d’y pénétrer en camping-car, nous cherchons une aire pour nous poser. Nous optons pour le camping panoramique de Fiesole, un des rares ouverts en cette période de l’année. Le personnel est très gentil et une navette nous emmène au village. De là, nous prenons un bus qui nous dépose place San Marco, à Firenze. Nous parcourons les rues animées et arrivons devant la cathédrale. La cathedrale de FirenzeJe reste époustouflée devant cet ouvrage si finement travaillé. Il tombe un petit crachin et nous achetons de quoi nous protéger de la pluie. Nous allons ensuite jusqu’au marché couvert, piazza mercato centrale. Le soir, tout le premier étage reste ouvert afin d’offrir aux clients la possibilité de se restaurer.Ce ne sont que des produits locaux et il y a trop de monde pour nous. Nous partons ensuite à la recherche d’un restaurant. En passant devant un coiffeur encore ouvert, 10 euros la coupe, Jean-Pierre en profite. L’homme est un italo-arabe très sympathique qui nous offre une démonstration de son talent et de son habileté à manier ses instruments. Nous allons ensuite nous restaurer dans une trattoria et regagnons Fiesole. Nous remontons à pied jusqu’au camping.

Le lendemain, après quelques péripéties avec les lessives, nous retournons â Firenze. Il fait beau et nous déambulons dans la vieille ville. La cathédrale, à elle seule, vaut le détour.Ponte Vecchio Nous allons également voir le Palazzo vecchio, le Ponte vecchio, la plazza zen  Lorenzo et revenons plazza San Marco pour reprendre notre bus. Vers 17h30, après avoir vidé et rempli les réservoirs du camping-car, nous partons en direction de Sienna. Nous faisons halte pour la nuit à Poggibonzi piazza del Espana.

Nous sommes en Toscane. Le panorama est constitué de vignobles, de bois, d’oliveraies et de terrains de petits propriétaires. Les palettes de couleurs varient au fil de la route. Catbedrale de SienneLa ville de Sienne surgit tout à coup, avec ses formes géométriques. Nous en faisons le tour en camping-car puis allons manger plus bas dans un parking. Nous avons ensuite la chance de trouver une place à proximité de la vieille ville et partons à sa découverte à pied. Sa cathédrale rivalise de beauté avec celle de Firenze. Ses rues étroites ont su conserver le charme d’antan et il se dégage un sentiment de retour dans le temps. SIENNENous laissons notre imagination vagabonder en même temps que nos pas.  Nous reto

urnons au camping-car, les jambes lourdes. Il faut dire que nous avons beaucoup marché depuis 2 jours. Nous prenons la route et faisons halte à Ribolla. Après quelques courses pour s’approvisionner et l’achat de Chianti (nous sommes en pleine region) nous trouvons, derrière un petit supermarché, une placette pour  y passer la nuit.

Le lendemain nous allons faire un tour au marché installé à proximité puis descendons au bord de la mer. La halte de midi se fait à Monte Argentario. Nous cherchons une aire de service car nous avons besoin de vider et de refaire le plein d’eau. Malheureusement, celles décrites par Camper Contact n’existent pas dans ce secteur. Du coup, nous allons dormir sur le port de Nettuno.

Le 25 mars au matin, nous mettons le cap sur Formia. La route qui longe le bord de mer est magnifique. Nous mangeons sur le port.Bord de mer avant Formia

Nous allons boire le café au bar du coin et très gentiment, le patron nous l’offre !  Merci patron..

Il ne nous reste que peu de kilomètres pour arriver â Caserta où j’ai un ami qui nous attend, Davide. C’est un garçon charmant que j’ai rencontré en Thaïlande. Il habite avec ses parents dans une résidence et nous pouvons y parquer le camping-car. Cest super! Voilà notre camper en sécurité pour visiter Naples et ses environs. De plus, nous pouvons faire le plein d’eau chez lui, ce qui nous permet d’être autonomes.

Le soir, nous faisons connaissance de ses parents. Ils nous invitent à partager leur repas et nous passons une très agréable soirée.

Le parc de CasertaLe lendemain matin, Davide nous fait visiter Caserta et plus spécialement son majestueux Palais royal, son parc avec ses fontaines et bassins remplis de carpes, son jardin anglais avec sa diversité de plantes et d’arbres. Après le déjeuner, nous visitons l’intérieur du palais. Caserta est souvent délaissée au profit de Naples et pourtant, franchement, c’est un endroit où passer une journée au moins. Certes, il faut marcher pour découvrir toutes les richesses du parc mais c’est une étape à ne pas occulter. Le soir, nous partons tous manger dans une pizzeria. N’oublions pas que nous sommes dans la région de la pizza !

Après une nuit de repos bien méritée, Davide nous emmène en voiture visiter Naples. Nous traversons la ville pour monter dans un parc qui domine la baie. Malheureusement, le temps est brumeux et nous ne pouvons pas voir Capri et Ischia, les deux iles situées au large. Même le Vésuve se fait désirer et n’apparaît pas dans son intégralité. .

NaplesNous repartons vers le centre et trouvons une place pour nous garer. C’est un plaisir que de découvrir Naples avec un Napolitain qui est, comme tous les Napolitains, amoureux de sa ville. Il nous fait passer dans des petites rues, nous raconte des anecdotes et nous montre l’endroit où à été inventée la première pizza, une « margarita » en l’honneur de la Reine du même nom. Nous découvrons vraiment le coeur de cette cité. Encore une journée bien remplie. Bien sûr, nous ne connaissons pas tout de Naples, mais merci à Davide et à ses parents de leur hospitalité, de leur gentillesse et de nous avoir fait partager l’amour de leur pays.

 

Pompeï

Pompeï

C’est le 28 mars au matin que nous quittons Caserta en direction de Pompeï. Première halte pour quelques commissions dans un supermarché, repas sur le parking puis camping « Spartacus ». Le parking seul est presqu’au même prix que le camping qui lui, offre tous les services. JP et Josine vont visiter le site, je le connais déjà, et je vais me promener avec Flamme, notre chienne… Ils reviennent 3h plus tard, passablement déçus. La plupart des maisons sont fermées car tout est en chantier de rénovation. Tous les objets ont été stockés dans des hangars, le site est impersonnel. Je suis contente de ne pas y être retournée car j’en conserve toute l’émotion qui s’en dégageait au moment où je l’ai vu. Espérons que très vite, les travaux seront terminés et que Pompeï retrouvera un aspect plus « réel ». Il est regrettable que les billets d’entrée ne soient pas diminués car le site perd beaucoup de son charme.

Côte sorrentineLe lendemain , nous partons vers Salerne. Nous suivons la côte sorrentine puis amalfine. C’est vraiment une route magnifique qui révèle des surprises à chaque virage. Villages accrochés à flanc de colline, maisons blanches aux toits colorés, petites baies sauvages où certains rochers dessinent des figures, chaque kilomètre est un plaisir pour les yeux et nous ne voyons pas tout !

 

A Salerne, nous dormons sur une aire communale « Sosta Camper » pour 10 euros, gardée, calme, vidange et eau comprise.

Au programme du lendemain, visite de Paestum. Seule ombre au tableau, le temps est maussade et parfois le ciel crache un peu de pluie. Un parking (5 e

uros) nous permet de nous garer et de manger tranquille. Nous allons ensuite prendre nos billets qui nous donnent, pour 10€, la possibilité de voir le site et le musée. C’est un endroit très bien conservé et nous sommes enchantés malgré la météo boudeuse.

Nous dormons à Sapri, ville côtière sur un parking et profitons de la grisaille pour faire lessives et courses. Nous suivons le plus possible la mer. Parfois la route grimpe et redescend en lacets nous offrant de très jolis paysages. A Vibo Valentia, nous faisons halte pour la nuit sur le port, pas loin de la guardia costiera.

Le premier avril, départ pour Tropea. Souvenirs, souvenirs….J’y avais fait escale alors que le port n’était pas encore terminé. Aujourd’hui, il a bien changé mais le village est toujours perché sur son rocher et sa basilique majestueusement dressée face à la mer… Nombreuses possibilités de parking (y compris pour la nuit) mais pas de services pour les camping-cars hormis les campings où nous pouvons d’ailleurs faire le plein d’eau.

La dernière étape de cette descente vers la Sicile, nous emmène à Villa San Giovanni. Là encore, nous choisissons le bord de mer, les petites routes qui nous permettent de découvrir beaucoup mieux la région. Nous finissons les 50 derniers kilomètres par l’autoroute. Elle est gratuite. De nombreux viaducs et tunnels ont été construits et elle est très belle. La brume nous rejoint lorsque nous montons jusqu’à plus de 500 m d’altitude et le soleil réapparaît dans la descente sur le port.

Un billet coûte 95 euros pour un aller retour, camping-car et passagers, valable 90 jours. En fait, c’est soit AR dans la journée, soit 3 jours, soit 90, formule que nous avons choisie.

La suite sera la Sicile….

 

Logo

 

Étiquettes : , , ,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.