2

Vientiane et Vang Vieng

Posted by Saboly on 25 janvier 2016 in Asie, Laos, Voyages |
Vientiane est la capitale du Laos et en est aussi la ville la plus peuplée. Elle se situe sur la rive gauche du Mékong. P1030752
Après avoir été faire un tour à l’office de tourisme pour glaner quelques informations, je me suis rendue à pied près du fleuve afin d’y trouver une chambre pour la nuit. Une fois la douche prise, je suis partie à la découverte de cette ville. J’ai fait le tour des monuments et prolongé ma promenade le long du Mékong. Le soir venu, je suis allée faire un tour au marché de nuit. Vientiane ne me plaît pas, car je n’aime pas les grandes villes, mais il n’en reste pas moins que c’est une cité qui offre de multiples activités.
Dès le lendemain, je prends un bus pour Vang Vieng.
Je fais la connaissance de Luisa, une Italienne qui vient de passer six semaines comme volontaire pour enseigner l’anglais dans l’école d’un temple. Nous sympathisons et elle me propose spontanément de partager la chambre avec elle, ce que j’accepte volontiers. Nous posons nos affaires et partons marcher dans les rues de Vang Vieng. Nous nous renseignons des prix de location de scooters et en réservons 2 pour le lendemain. Nous allons ensuite sceller notre amitié en profitant de « l’happy hour « (cette  coutume qui permet de boire deux verres pour le prix d’un). Après le souper, nous prenons un pancake chez une charmante Laotienne puis rentrons.
Cascade de Vang ViengFraîches et disposes, le lendemain nous allons chercher nos montures. Nous allons en premier voir les « water falls ». Nous devons laisser 10000 kips (soit 1,13€) chacune pour pouvoir entrer sur le site. Lorsque nous arrivons, des enfants dansent et sautent par dessus des bambous. Dès que nous avons le dos tourné, ils s’arrêtent et dès qu’ils entendent des touristes arriver, ils recommencent. Bien sûr, on peut contribuer à leur éducation en mettant quelques kips dans une boîte disposée à cet effet ! La promenade est agréable mais l’eau est rare. Cela ne nous empêche pas de faire de belles photos.

Nous revenons vers Vang Vieng pour aller dans le secteur des grottes. Il y en a beaucoup dans la région. Elles sont privées et c’est la famille qui en découvre une qui en tire profit. Pour y accéder, nous devons traverser la rivière. Manque de chance,  nous empruntons l’un des 4 ponts et c’est le seul qui est payant, y compris pour les piétons…

Grotte de Nang Oua Khian

Grotte de Nang Oua Khian

L’entrée de toutes les grottes est payante (10000kips). Certaines sont plus belles que d’autres.

Nous décidons d’aller à la plus éloignée, celle de Nang Oua Khiam. Nous arrivons dans un endroit très propre et très bien aménagé. Une fois que nous avons payé notre droit d’entrée, comme nous avons nos lampes, nous grimpons un escalier en bois assez raide pour accéder à l’entrée. La grotte est grande et assez jolie. Vers la fin, nous nous enlisons dans une espèce de boue et sommes obligées de quitter nos tongs. Nous sommes contentes d’être à deux car certainement que seule, nous n’aurions pas trouvé cela très drôle. En ressortant, nous passons un moment à nous laver les pieds et les chaussures…
Blue Lagoon

Blue Lagoon

Nous nous arrêtons pour voir ce fameux « Blue Lagoon » dont parlent toutes les agences. Il s’agit en fait d’un trou d’eau qui en plus est rempli de monde. Nous pensons que, comme c’est samedi, beaucoup de locaux viennent profiter de cet endroit qui ressemble à une piscine. Nous sommes affamées et mangeons un morceau dans l’un des restaurants qui entourent le site. Les prix sont les mêmes que partout et ça, c’est bien agréable.

Vers 17h30, nous ramenons nos scooters et allons prendre une bonne douche. Nous sommes poussiéreuses car nous avons emprunté pas mal de pistes pour découvrir la campagne environnante. Les alentours valent vraiment la peine. Ici, tout respire le calme et la tranquillité et seuls quelques bars, au bord de la rivière, ont tendance à diffuser la musique un peu trop forte. Nous avons visité un village où les habitants construisent deux maisons traditionnelles ; une « H’mong » et une « Lao » car les deux ethnies peuplent le village. Nous avons eu la chance de trouver quelqu’un qui a pu nous expliquer tout cela. Ces bâtisses serviront pour les étrangers de passage afin de leur offrir un toit, mais surtout seront les maisons de vie, avec bibliothèque et spectacles, pour les habitants. Nous sommes enchantées de notre journée.

Le lendemain, 10 janvier 2016, nous décidons de nous offrir un moment de détente en faisant un des tours pluri-activités, proposés par une agence. Nous négocions un bon prix et en choisissons un qui nous semble moins populaire que les autres.

Vue depuis la tyrolienne

Vue depuis la tyrolienne

A 8 h 30, nous attendons le minibus qui nous emmène. En arrivant sur le site, nous sommes un peu effarées par le nombre de personnes…

Heureusement, la montée qui mène au départ de la première tyrolienne nous permet d’arriver devant et ainsi de faire la douzaine de descentes les premières. C’est très agréable car nous n’attendons pas et nous profitons pleinement du paysage. Au bout d’une heure et demie et d’environ deux kilomètres parcourus dans les airs, il est l’heure de casser la croûte. Nous partons ensuite vers les grottes. Il y en a deux au programme.

La grotte au "tubing"

La grotte au « tubing »

Eh là, surprise… la première se visite en « tubing », grande activité de Vang Vieng. En fait, on se met les fesses dans l’eau, elle est fraîche je vous garantis, et on parcourt la grotte et s’aidant d’une corde car elle est traversée par un cours d’eau. C’est joli et original. Lorsque nous ressortons, nous sommes contentes de nous mettre au soleil et de pouvoir nous changer.

La deuxième est la grotte de l’éléphant, ainsi appelée parce qu’elle était le refuge de ces animaux qui venaient s’y abriter la nuit. Un gros pachyderme y est mort et une « stupa » (monument) lui a été érigée.
Ensuite, nous reprenons le minibus pour aller au point de départ du kayak. La riviere Vang ViengNous descendons la rivière sur huit kilomètres environ. C’est une belle promenade qui offre des points de vue différents sur les environs. Nous croisons beaucoup de personnes se laissant dériver dans leur chambre à air. D’ailleurs, auparavant, Vang Vieng était réputée pour son tubing et ses fêtes . Suite à de nombreux accidents, le maire a fait fermer certains bars et les heures sont réglementées. Cela ne nuit en rien au charme de Vang Vieng et aurait plutôt tendance à la revaloriser. Nous sommes ravies de cette journée qui nous a permis de découvrir des endroits que nous n’avions pas vus la veille.
Nous allons passer une dernière soirée ensemble. Nos chemins se séparent. Luisa va sur Luang Prabang et moi sur Phonsavan.
Logo

Étiquettes : , , , , ,

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2018 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.