3

Ushuaia

Posted by Saboly on 12 décembre 2017 in Amérique du Sud, Argentine, Ushuaia, Voyages |

En ce 4 décembre, le temps est couvert, un peu de pluie mais au bout d’une heure, le soleil apparaît. Je pars visiter la ville du bout du monde et me renseigner sur les activités possibles. Je tiens à faire une navigation sur le canal de Beagle puisque le passage du Horn n’est pas dans mes moyens. Pour 4 jours et 3 nuits il faut compter, d’autant que je suis seule, pas moins de 3800 dollars, eh oui quand même ! Je regarde tous les kiosques qui sont sur le port et proposent plus ou moins la même excursion. Je choisis « Tres Maria » parce que c’est la seule agence qui offre une promenade sur une île, qu’ils ne prennent que 12 passagers maximum et qu’ils protègent réellement le milieu ambiant. J’ai rendez-vous à 14h45. Je retrouve un couple d’Italiens qui étaient dans le même bus pour venir ici. Nous discutons en attendant le départ de la navigation. Ils vivent à Rome et s’appellent Oreste et Cécilia. Lorsque l’on nous annonce que c’est annulé à cause du vent, nous décidons de reporter au lendemain et nous allons faire une randonnée jusqu’au glacier Martial. Comme il est déjà 15h00, nous prenons un taxi qui nous dépose au départ du sentier.

Le temps est bien dégagé et l’ascension se fait d’un pas tranquille, parfois nous marchons dans la neige. Une fois en haut, nous avons une vue superbe sur la ville. Le vent souffle fort, poussant les nuages. De beaux moutons vallonnent l’étendue d’eau. La descente jusqu’à Ushuaia se fait à travers la forêt. Nous nous quittons vers 19h00, chacun regagnant son logement. Nous avons parcouru une quinzaine de kilomètres. Je vais faire quelques courses pour le repas du soir. Autour de la table, je sympathise avec une Israélienne qui voyage seule, Chen.
La magie du voyage, ces rencontres, ces échanges en anglais, en italien, en espagnol, en français… Quel plaisir de partager bonnes adresses, idées ou randonnées, parfois pendant plusieurs jours parce que nos routes suivent un bout de chemin commun. Le hasard de la rencontre, comme celle de Floriane ou de Marjorie, parfois juste quelques mots sans savoir si l’on se retrouvera un jour, parfois un beau contact qui dure…
Lorsque je vais me coucher, il est déjà fort tard.
Le lendemain, après le petit déjeuner, je descends au port. Un couple d’Autrichiens est déjà là; puis arrive un autre couple d’Italiens et Oreste et Cécilia, un Taiwanais complète le groupe. Le temps est couvert et frais mais sans vent. Nous embarquons et quittons le port. Nous apercevons des dauphins, des cormorans… C’est vraiment magique d’être entourés de montagnes, de sommets enneigés alors que l’on navigue. Jamais je n’avais vu un tel paysage en mer. Nous arrivons au phare des Éclaireurs, ainsi nommé par un Français. Nous le contournons puis nous approchons d’une île où se prélassent de nombreuses otaries. On reconnaît facilement les mâles, à leur taille et leur pelage plus foncé. Une colonie de cormorans nichent aussi à proximité. Actuellement, beaucoup couvent leurs oeufs. Le bateau est près, mais garde une distance raisonnable pour ne pas effrayer les animaux. Christian, notre guide et matelot, aime ce qu’il fait. Cela se voit et lorsque qu’un autre bateau s’approche trop près et effraie les otaries, il est très mécontent.
Nous allons ensuite sur l’île H où nous pouvons débarquer. Christian nous montre et nous décrit toute la flore et la faune. Nous voyons des oies, des fuchsias sauvages, des myrtilliers (en espagnol, el calafate) et beaucoup d’autres fleurs, endémiques. Bien sûr, nous immortalisons ces moments. Nous remontons à bord 45 minutes plus tard. Partis vers 10h00, nous arrivons à Ushuaia vers 14h00. Pour moi, cette navigation sur le canal de Beagle, passage entre les deux océans, proche du Cap Horn est un moment magique. Il me semble que le temps s’est arrêté pour quelques heures. Je me sens bien.

Avec Oreste et Cécilia, nous prenons un taxi pour nous rendre au départ d’une randonnée située en dehors du parc national, la Laguna Esmeralda.

C’est une excursion d’une dizaine de kilomètres que nous avons le temps de faire tranquillement. Le sentier serpente à travers les bois, puis nous traversons des tourbières et, après une montée assez courte, nous arrivons devant la lagune. Parfois, nous prenons quelques gouttes de pluie, parfois des rafales de vent nous obligent à bien nous camper sur nos pieds et parfois aussi, le soleil se montre. Un vrai temps de Patagonie où les 4 saisons peuvent se manifester dans la même journée. Lorsque nous arrivons au point de départ, une pluie fine fait son apparition et, une fois que nous sommes dans le taxi, qui a eu la bonne idée de venir un peu avant, une grosse averse tombe. Ouf, nous l’avons évitée… Vu les prévisions météo qui annoncent beaucoup de pluie pour les jours suivants, je vais directement prendre mon billet pour Punta Arenas. Nous nous séparons, Oreste et Cécilia vont sur Puerto Madryn, moi dans l’autre sens. Nous échangeons nos numéros et garderons le contact. Je rentre jusqu’à l’hôtel, règle ma note, prends ma douche, mange et ne tarde pas à aller me coucher. Le bus part à 5h00 et je dois y être 40 minutes avant….
A 4h15, j’ai la surprise de voir qu’il neige… Oui, vous avez bien lu, il neige. J’arrive au terminal plutôt humide et n’ayant pas très chaud bien qu’étant très couverte. Nous partons avec le bus et toutes les collines environnantes sont blanches. J’ai bien fait de quitter Ushuaia. J’y ai fait ce qui était important pour moi. Je n’ai pas fait toutes les randonnées prévues mais je vais en faire beaucoup d’autres. A Ushuaia, il faut optimiser ses journées car la vie est très chère. C’est l’une des deux villes les plus chères d’Argentine. Avec le jour qui se lève très tôt et le soleil qui disparaît très tard, les journées sont longues et j’en ai profité un maximum…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2018 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.