4

SAGADA, nord de Luzon

Posted by Saboly on 20 décembre 2018 in Asie, Philippines, Voyages |

Le dimanche matin, nous allons au terminal, Alex, la volontaire anglaise qui fait partie de la mission et moi, prendre le bus pour Sagada. Nous y sommes à 7h00 et le bus part à 8h30. Nous en profitons pour aller déjeuner.

Sagada se trouve dans la Cordillère centrale de l’île de Luzon. J’avais prévu de faire un tour par les terrasses de Banaue, Kalinga, Bontoc et Sagada.

En allant à Sagada

Malheureusement, Alex n’ayant guère de temps, nous nous limitons à Sagada. Il faut quand même sept heures de bus pour y arriver. Le paysage est superbe. Les collines tapissées de pinèdes se dressent sur fond de ciel bleu. Les tribus Ifugao, peuple de paysans, vivent dans ces montagnes. Ils cultivent chaque parcelle de terre et sont particulièrement doués pour créer de magnifiques terrasses.

Paysage de montagne

Je me mets côté fenêtre car Alex est malade (elle souffre du mal des transports) et j’essaie de profiter du paysage. Il n’est pas facile de faire des photos parce qu’entre la route qui est très sinueuse et le chauffeur qui roule assez vite…
Nous doublons des cyclistes en VTT dans une côte et je les trouve bien courageux. Nous faisons une halte après Atok, le village où je dois venir plus tard. Les toilettes sont très rudimentaires et à certaines, il n’y a même pas de porte !  Nous voyons beaucoup de motards, en bande. Il y a des hommes et des femmes qui conduisent et on voit que c’est dimanche car ils sont vraiment nombreux.
Ce n’est que vers 14h30 que nous arrivons à Sagada.

Vue de l’hôtel

C’est un village, perché dans la montagne, à 1500 m d’altitude. Nous allons jusqu’à notre hôtel et sommes très agréablement surprises par la propreté et la chambre qui est grande, deux grands lit et une salle de bain avec eau chaude. Je recommande vivement le Rock y Inn Vallée and Café.
Ensuite, l’office de tourisme est notre but, afin de nous renseigner sur les différentes choses que nous pouvons voir. Il nous faut d’abord nous acquitter d’une taxe, moins d’un euro et nous apprenons que toute excursion doit être accompagnée d’un guide. Il est déjà tard et nous décidons de faire notre trip le lendemain car il y en a pour trois heures.
Nous faisons un tour dans le village, allons manger un morceau, car nous n’avons pas mangé à midi, puis rentrons en passant par une fabrique de sacs. Sagada est réputée pour cette fabrication artisanale de très bonne qualité. Ils fabriquent des sacs en tissu, vraiment de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Je m’ en achète un pour moins de 20 euros, entièrement fait main et qui va remplacer celui que j’ai actuellement. Je le choisis assez grand pour y loger appareil photo et autres accessoires indispensables à avoir sous la main. De plus, il se porte soit en bandoulière soit autour de la taille, très pratique pour avoir les mains libres… Nous avons la chance de pouvoir admirer les ouvrières qui travaillent sur les métiers à tisser.
Nous rentrons prendre une douche. Je ne qualifierai pas l’eau de chaude, mais comparativement à cette dernière semaine où nous nous lavions à l’eau froide, elle est tiède… Petite pause wifi dans le hall, puis nous partons à la recherche d’un restaurant. Nous en trouvons un au centre du village très sympa et copieux. Nous rentrons avant  21 heures, espérant boire une bière en consultant nos mails, mais pas de chance, l’hôtel n’en a plus. Nous avions vu plein de bouteilles vides et les prix des bières très attrayants, mais non, plus rien. Tant pis, nous montons profiter de nos lits qui se révèlent excellents.

Le lendemain matin, nous allons prendre un petit déjeuner, puis retournons à l’hôtel boucler nos sacs. Nous nous rendons à l’office de tourisme et rencontrons d’autres personnes qui nous proposent de nous joindre à elles. Nous sommes six en tout, deux Américains, deux Japonaises qui font leurs études à Manille et nous deux. Notre guide est très sympathique. Nous passons d’abord devant l’église anglicane puis continuons à travers les pins jusqu’au cimetière situé en hauteur. La visite se poursuit jusqu’au cercueils suspendus et le chemin passe entre des caféiers pour arriver devant une grotte…

Les cercueils suspendus

Alex n’est pas rassurée, elle m’avait dit qu’elle ne voulait pas entrer ou visiter de grotte, mais là, elle n’a pas le choix, elle doit suivre. Nous traversons plusieurs fois une rivière souterraine, peu profonde et alors que nous voyons la lumière, de l’autre côté, le guide nous dit qu’il faut passer par la gauche et non en face de nous. Alex, qui était devant, ne veut pas passer la première, mais suit sans souci dès que je lui montre le chemin.

Dans la grotte

Nous poursuivons jusqu’aux cascades et là, plusieurs prennent un bain. Je n’ai pas mon maillot mais nous faisons quand même une pause très agréable.

La cascade

Le chemin se poursuit à travers les cultures et la côte est rude pour arriver jusqu’à la route surtout qu’il fait chaud. Nous arrivons à l’entrée de Sagada et sommes de retour à notre point de départ. Après avoir payé et remercié notre guide, nous allons vite manger un sandwich car nous prenons le bus de 13h00. Le retour se fait par la même route. Je lis et regarde le paysage jusqu’à notre arrivée, vers 19h30.

Les cultures en terrasses

Nous achetons de quoi manger et rentrons à Don Bosco, car le lendemain nous devons partir très tôt pour Tuba.

Le prochain article sera consacré à l’île de Palawan…

Étiquettes : , , , , , ,

4 Comments

  • Guy dit :

    De belles images. Une photo m’intrigue , pourquoi ces pancarte et même une chaise suspendu ??? Il va falloir mettre ton maillot dans ton sac pour ces excursions. Merci pour le récit toujours aussi bien. Bises.

  • Fanchou dit :

    CC toujours aussi passionnant tes récits. mon chéri a raison ce cimetière est un peu bizarre !!! mais si tel est leur désir de leur vivant pourquoi pas !!! bisous et surtout JOYEUX NOEL. Fanchou

  • Maryse dit :

    Salut Cathy!
    Pas mal comme destination! et puis joindre l’utile à l’agréable le top !
    Le pays doit être plus soft que celui de ta précédente escapade je te souhaite un heureux Noël ( à cette heure tu dois être en plein dedans) et de belles découvertes.
    Au plaisir de poursuivre avec toi ce périple insatiable voyageuse !

    BISOUSSSSSSSSSSSSSSSSSSS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2019 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.