5

Palawan1 Puerto Princessa

Posted by Saboly on 27 décembre 2018 in Asie, Philippines, Voyages |
  1. Je quitte Baguio le samedi. Ma mission pour Cordillera Project est terminée. Je prends un bus pour Angeles, situé entre Baguio et Manille. J’ai découvert qu’il y avait un aéroport international, Clark, juste à côté. Cela m’évite d’aller à Manille, c’est plus près et en plus, depuis cet aéroport, beaucoup de vols sont low cost.
    J’arrive vers 19h et traverse le terminal pour aller chercher un « Jeepney », vous savez, ces bus bien particuliers des Philippines…

Jeepney

Grâce à Maps.me, je demande l’arrêt à proximité de la ghesthouse où j’ai réservé. J’ai de la chance, j’ai le dortoir pour moi toute seule. Le lendemain matin, je suis prête de bonne heure. Tout le monde est endormi car c’était la fête, la veille au soir… Je reprends un Jeepney puis un autre pour arriver à l’aéroport. Je vais chercher ma carte d’embarquement et passe le contrôle. J’ai oublié de retirer le couteau de mon sac. Heureusement, je peux retourner le mettre dans mon bagage de soute, ouf !

Embarquement…

Après cela, je repasse sans problème et vais me boire un vrai café. Cela faisait longtemps que je n’en avais pas bu et c’est bon!!!
Nous embarquons à l’heure.

Entre Luzon et Palawan

Durant le vol, rapide, une heure, j’admire la beauté de ces joyaux, posés sur la mer ou dessous, que sont ces multitudes d’îles. Il fait un temps magnifique et l’eau a des reflets turquoise.
Une fois posé sur l’île, je récupère mon sac et sors de l’enceinte de l’aéroport pour prendre un Jeepney qui m’amène à proximité de la ghesthouse où j’ai retenu.
Je sors et vais à la découverte de Puerto Princessa, capitale de l’île. Tout d’abord, je fais une pause repas dans un petit restaurant local et après avoir repris des forces, je vais jusqu’au port. En fait, la ville présente peu d’intérêt. Elle est plutôt décevante.

Le bord de mer

 

Au bord de l’eau, de nombreux restaurants proposent des fruits de mer ou du poisson. Je m’assois à une terrasse pour boire une bière mais ce sera un jus de mangue car ils ne vendent pas de bière avant 18h00 ! Du coup, je flâne un peu et fais quelques courses pour le soir avant de rentrer.

Street art à Puerto Princessa

 

A l’hôtel, je rencontre des Français. Une fille qui doit avoir vingt-cinq ans, dont c’est le premier voyage et qui a offert à sa grand mère la découverte des Philippines ; elle est un peu perdue et pense que peut-être, elle aurait dû choisir une autre destination pour une première fois. Puis, il y a aussi Lorrie et Florian qui reviennent de deux ans en Australie et qui finissent leur voyage par les Philippines. Lorrie est métisse, de mère Martiniquaise et de père Congolais et lui, Florian, est couvreur. Nous passons une agréable soirée à partager nos expériences et nos points de vue.
Le lendemain matin, je pars jusqu’au terminal pour Sabang. C’est un petit village où j’ai réservé une chambre au Café Sabang. J’ai de la chance car je n’ai qu’une demi-heure à attendre pour le départ du van. Je suis venue avec un tricycle, après avoir négocié le prix, et il m’a laissé au terminal des vans car je n’avais pas envie, pour moins de deux euros de différence, de partir dans un Jeepney bondé.

Sapin de Noël, près de la mer

 

J’espère que vous avez partagé d’agréables moments à l’occasion des fêtes de  Noël.

Dans le prochain article, vous découvrirez le village de Sabang

et mon autre volontariat…

Étiquettes : , , , ,

5 Comments

  • Leotier chantal dit :

    C’est un voyage formidable que tu nous fais partager, Cathy, je rêve…..quelle belle expérience, riche en tout !!! Passe une bonne fin d’année, et de GROS BISOUS.

  • Guy dit :

    Super belles photos. Et encore de belles rencontres. Tu nous régale.
    Merci Cathy. Bonne Année 2019. Gros bisous.

  • Fanchou dit :

    comme a dit mon chéri de très belles vues et de belles rencontres. Même au bout du monde il y a des personnes de toutes nationalités c’est super. Bisous et bon 1er de l’an Fanchou

  • Maryse dit :

    Coucou Cathy.
    Super les photos, moi j’ai adoré le street art local… çà change , message et graphisme.
    Quant au sapin de Noël, franchement ils ont vu grand!
    Plutôt sympa le café Sabang ! tropical à souhait……je t’ ENVIE !
    même si les moustiquaires laissent deviner le nombre de petits vampires sur les starting blocks tout prêts à te dévorer!
    pas de palud dans le coin ??
    tu as arrêté la Malarone et je comprends, mais tu fais gaffe quand même.
    Bisous ma grande et termine bien l’année!

    P.S: pédale douce sur la ‘cervesa’ et autres machins ‘à consommer avec modération’…le jus de mangue TU PEUX!

  • patricia dit :

    magnifique article ; merci de nous faire voyager ; tous nos meilleurs voeux pour 2019 ; nous t embrassons fort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2019 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.