3

Palawan 3

Posted by Saboly on 11 janvier 2019 in Asie, Philippines, Voyages |

La route qui mène à Puerto Barton passe obligatoirement par Salvation où, quoi que l’on prenne comme moyen de transport, il faut attendre au moins une heure.
Le van arrive enfin et je suis devant. Nous traversons des étendues cultivées. Les paysans font sécher leur grain sur des bâches, au bord de la route. Puis nous traversons des endroits assez sauvages, de la jungle et parfois la mer apparaît, avec quelques bateaux et des maisons montrant la présence d’habitants. Notre chauffeur est un calme, ce n’est pas le cas de tous. Les chiens sont nombreux à être couchés au milieu de la route et ils doivent avoir l’habitude car je n’ai pas vu d’accident bien qu’ils ne se lèvent pas forcément.
Nous arrivons vers midi au terminal. Il faut s’enregistrer, puis je remonte la rue à la recherche d’un hôtel. Jake and Zira est très bien, propre et confortable. J’y vais de la part de Mickaël et suis très bien reçue.

Port Barton

Je vais déjeuner au « Catayan », c’est un super petit resto que je vous recommande. On y mange bien et pas cher. Ici, les rues sont encore en terre et le village n’est pas trop touristique. Il n’y a que 90 bateaux contre 300 à El Nido.
Je vais marcher un peu et me dirige ensuite vers la plage. Puerto Barton propose son tour d’îles en îles avec ses spots de snorkeling, c’est à dire des points où l’on pratique la randonnée palmée, l’exploration sous marine avec masque, palmes et tuba, ici pas question de bouteille de plongée.
Comme j’ai décidé de ne faire que passer à El Nido, je choisis donc d’aller voir un peu le lendemain ce que donne ces fameux fonds sous-marins. Rendez vous est pris pour neuf heures.
Le matin, munie de mon sac étanche, contenant mon équipement de plongée, je rencontre les autres personnes qui vont partager le bateau. C’est super, il y a deux Français, Mireille et Franck et un couple de Philippins. Nous ne sommes que cinq et c’est génial. Après avoir payé, nous embarquons. Il fait assez beau mais il y a un peu de vent. Le premier spot où nous nous mettons à l’eau est Twin Reed. On voit malheureusement que les tempêtes sévissent souvent, mais malgré tout, il y a pas mal de vie et de couleurs sous l’eau. Lorsque je sors, j’ai froid et ce n’est que lorsque nous faisons escale à la plage que le soleil me réchauffe. Nous sommes passés devant un endroit où souvent les tortues sont présentes, mais ce jour-là, elles avaient pris la poudre d’escampette !
Notre capitaine et son équipage nous préparent un délicieux repas ; salade, aubergines cuites garnies d’oignons et de tomates, poulet grillé et poisson plus le riz bien sûr. En dessert, melon jaune et bananes.

Petit barbecue improvisé

 

 

Nous repartons ensuite voir si les tortues sont là mais non et du coup, nous sommes l’un des premiers bateaux sur Fantastic Reef. Notre capitaine a compris que nous aimons bien être tranquilles. Ce récif possède un très beau tombant et je me régale. Pause séchage ensuite sur une île et passage par un banc de sable blanc. Nous ne descendons même pas, vu le monde concentré sur cinq mètres carrés.

Une des plages où nous faisons halte

Nous rentrons vers 16 h et allons boire une bière bien fraîche avec Mireille et Franck. Nous décidons de nous retrouver vers 19 h pour souper ensemble.
La douche est bénéfique. Cette journée m’a détendue et je me sens bien.
Le soir après le repas, des Canadiens nous offrent un verre et nous le buvons dans un bar « reggae ». Nous discutons avec deux Irlandaises et deux Israéliennes. Quelle mélange de cultures !!!
Le lendemain matin, je prends mon van à 8h00 pour El Nido. La route est belle. Je vois des enfants qui conduisent des bœufs et ils ne sont pas bien grands. Bizarrement, il y a moins de chiens… je ne sais pourquoi…
Je galère pour trouver mon hôtel et y arrive enfin, après bien des allers retours pour rien, à tourner en rond, personne n’arrivant à me dire exactement où il est.

Sur la terrasse de l’hôtel

Je pars faire une balade, il faut bien que je me restaure, mais El Nido n’a rien d’intéressant pour moi. Je m’achète des tongs, les miennes ont rendu l’âme, puis je rentre et m’installe sur la terrasse de l’hôtel.

El Nido

Demain je quitterai l’île de Palawan pour celle de Busuangua, où je resterai quelques jours…

 

Étiquettes : , , , ,

3 Comments

  • maryse dit :

    Coucou Cathy!
    C’est fait, j’ai réservé une table au ‘Catayan » , j’ai juste précisé que je ne sais pas encore à quelle heure j’arriverai ….ni quel jour non plus…mais je leur ai dit que je venais de la part d’une copine que leur cuisine avait régalée ….et je suis fort contente pour elle de tous ces bons moments pris à la vie.
    Là c’est le voyage ‘détente’ à ce que je vois, faut varier les plaisirs et, tu sais, les tortues, elles en ont peut-être ras la carapace de voir les plongeurs!
    BISES et belles découvertes!

  • Guy dit :

    Merci Cathy, encore un super coin et de belles photos. Il faut que je note cet endroit, pour y aller dans ma prochaine vie. Bises. Guy

  • Fanchou dit :

    toujours aussi beau, je vois que la nourriture est superbe et variée à part le riz. bisous bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2019 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.