2

Huella Andina 2.1

Posted by Saboly on 30 décembre 2017 in Amérique du Sud, Argentine, Huella Andina, Voyages |

1ere partie
Nous passons une journée tranquille et technique (lavage de linge, courses) à El Bolsón. Nous profitons d’un beau soleil pour découvrir la petite ville, sa feria artisanale où nous achetons des framboises (3 euros pour 500g), des cerises, des fraises. Enfin, vous l’avez compris, nous nous gavons de fruits rouges… et nous nous offrons un resto.
Le lendemain, 27 décembre au matin, nous partons pour la 5ème étape, El Bolsón (idem camping Rio Azul) Puesto Wharton. C’est une étape de 15 kilomètres. Le temps est clair et le soleil brille . Dès la sortie de la ville, nous trouvons le sentier. La montée est rude à travers bois puis nous redescendons jusqu’au Rio Azul. Heureusement, une bonne âme veille sur nous car nous rencontrons un homme en train de travailler. Il nous demande si nous allons à la montagne et si nous avons des provisions. Nous lui expliquons que nous suivons la Huella Andina et là, il nous dit : « Ce n’est pas le bon sentier, remontez jusqu’au chemin vicinal, là c’est un sentier qui va à un refuge… » Bon, cela ne fait rien, nous avons de jolies vues de la rivière. Nous remontons jusqu’à la route. Malheureusement, toute l’étape suit ce chemin et il est assez caillouteux. Parfois, nous apercevons de longues portions et c’est un peu monotone. Nous arrivons de bonne heure à Wharton et bien sûr, commençons par boire une délicieuse bière artisanale, rousse, avant d’aller monter la tente.
La personne qui s’occupe du camping s’appelle José et nous montre le terrain en nous disant de choisir. C’est un peu en pente mais nous trouvons chacune un emplacement pour la nuit. Pour l’eau chaude, il fait un feu pour chauffer un réservoir de 100 litres. Lorsque c’est prêt, il nous en informe et nous pouvons aller nous décrasser. Le soir, il nous invite à cuisiner chez lui et nous pouvons ainsi manger au chaud car le vent s’est mis à souffler. La nuit, il pleut et le matin nous sommes obligées de tout faire sécher avant de plier les tentes.
Il est très difficile d’obtenir des renseignements sur la Huella Andina. Elle a été créée sous l’ancien gouvernement et le nouveau a supprimé toute subvention, ce qui explique qu’il y a des parties plus ou moins entretenues. Nous avons le guide et partons en direction de Perito Moreno, la 6ème étape, de 11 kilomètres. Là encore, nous suivons un chemin vicinal et ne trouvons pas le sentier, qui pourtant figure sur le guide. Nos sacs sont lourds car nous avons plusieurs jours de nourriture. Vers 14h00, nous sommes au refuge. Cette petite station de ski a été créée il y a seulement quelques années et, à part des vaches, il n’y a pas un chat. Nous étudions le guide avec attention et cherchons la suite du sentier qui semble partir du refuge. Nous trouvons effectivement un ancien tracé, mais bouché par des arbres et qui ne semble pas avoir été utilisé depuis des années. Nous redescendons sur deux kilomètres environ pour prendre un sentier très bien entretenu et avec plein de marques de la HA (Huella Andina). Nous sommes tout à fait dans la bonne direction pour atteindre l’étape suivante, Chacra Santa Lucia. Nous avançons d’un bon pas, très contentes de ce chemin qui semble avoir remplacé l’ancien et qui est très bien balisé. Après environ 5 kilomètres, nous nous trouvons devant une rivière. En face, sur une grosse pierre, nous nargue une belle marque bleue et blanche, sauf qu’il n’y a pas de pont ! Le débit et le courant sont très forts et nous avons beau chercher d’un côté comme de l’autre un passage, impossible ! Le milieu semble profond et même en nous mettant en slip, nous ne sommes pas sûres de passer, surtout avec les sacs à dos. Nous cherchons tous les moyens possibles mais ne trouvons aucune solution. Du coup, nous nous résignons à retourner vers Wharton !
Nous suivons un chemin, qui lui aussi est balisé en bleu et blanc. C’est celui que nous n’avons pas vu en montant. Nous ressortons sur le chemin vicinal mais il nous reste au moins 8 kilomètres à parcourir avant de nous retrouver au camping de la veille. Heureusement, alors que nos pieds et notre moral commençaient à en prendre un coup, nous entendons une voiture et faisons du stop. Ouf, elle s’arrête et nous faisons les 5 derniers kilomètres en voiture. Merci beaucoup à vous, famille argentine en vacances, de nous avoir épargné ces derniers kilomètres ! Nous avons quand même marché plus de 25 kilomètres aujourd’hui, avec nos sacs bien chargés et sur du terrain pierreux!
En arrivant, nous demandons à José de faire chauffer l’eau… Il est surpris de nous revoir et nous invite à partager un repas avec lui. Cette fois, nous montons les tentes avant d’aller boire une bière avec lui pour lui raconter notre journée. Du coup, il nous offre la douche. Nous avons de la chance, car chaque fois nous rencontrons des gens sympathiques. Ils sont étonnés lorsque nous leur disons le chemin que nous parcourons et je pense qu’ils sont un peu admiratifs, ce qui permet des échanges très riches.

Le lendemain, la pluie tombe, fine mais tenace. Nous décidons de retourner à El Bolsón car ici il ne passe aucun bus. Nous sommes obligées d’avancer à l’étape suivante, Rio Vallegos. Nous partons sous la pluie, avec nos tentes plus qu’humides… Après 1,5km,  nous levons le doigt et un Irlandais, depuis 3 ans Argentin, nous emmène jusqu’à un abri bus, quelques kilomètres plus loin. Moins de 5 minutes plus tard, une voiture nous emmène jusqu’à El Bolsón. Nous allons à l’office de tourisme pour essayer d’avoir des informations sur la Huella Andina, mais ils nous envoient au Centre de Montagnes. Lorsque nous y allons, bien sûr, aucune information,  c’est nous qui leur en donnons et ils nous envoient à la police. Du coup, nous allons nous restaurer,  au chaud, histoire de sécher un peu, car je vous rappelle qu’il pleut toujours autant… Après une bonne pizza bien chaude et une bière (je vous rassure) nous allons à la police… Eh là,  ils sont les premiers surpris et nous disent d’aller au Centre de Montagne… On leur explique que nous en venons et que c’est eux qui nous ont envoyées vers eux, qu’il y a un garde parc à Rio Valleros et qu’ils pourraient lui téléphoner, car nous n’avons pas le numéro, afin de savoir si le tronçon entre Rio Valleros et le lac Shaffen est ouvert. Heureusement,  il y a une femme qui comprend la situation et donne l’ordre à un « grand couillon » de téléphoner au garde du parc. Ce dernier semble complètement déboussolé.  On lui aurait demandé la lune, c’était pareil !  Finalement, il trouve le numéro et demande si le tronçon est fermé (pas ouvert, non « fermé ») et nous dit:  » il est fermé aujourd’hui pour le mauvais temps ». Nous insistons alors il dit « oui, demain, il sera ouvert… » No comment ! On a bien rigolé !!! Nous allons ensuite faire des courses et pendre nos billets pour le lendemain avant de retourner dans le même hôtel qu’il y a 3 jours…

Là,  séance de séchage pour avoir tout notre matériel sec pour le lendemain. Nous repartons, en principe, pour au moins 6 ou 7 jours

Étiquettes : , , , , , , ,

2 Comments

  • Guy dit :

    Ah Oui… pas toujours facile. Bises.

  • Maryse dit :

    ‘l’Aventure c’est l’Aventure’!! mais de bien belles rencontres induites par ce choix de randonnée, çà compense, de plus, l’opportunité de se faire une overdose de fraises et de framboises alors que nous en sommes, nous, aux marrons, çà a bien un prix aussi.

    Moi, j’ai bien aimé les ‘2 poulettes’ qui flânent, tranquilles, sur le chemin, elles,.. elles pouvaient voler au-dessus de la rivière ..

    Et cet ’employé administratif’ argentin qui fournit des informations , euh…pas très précises!!… délicieux ! j’ai adoré le commentaire!

    A travers tes lignes transparait tout le côté à la fois sérieux, agacé,émerveillé et croquignolesque du périple et toujours: ‘ WOUAH ‘quels beaux paysages!

    Merci pour tes voeux, on va tout faire pour traverser 2018 peinards et à toi:
    une SANTE DE FER et DES VOYAGES D’ENFER!

    que votre Ange Gardien soit toujours du voyage! et le soleil aussi ce serait pas mal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2018 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.