3

Faune et flore de Mayotte

Posted by Saboly on 9 septembre 2014 in Mayotte, Océan indien, Voyages |

Mayotte est une île où il y a beaucoup de biodiversité. Malheureusement, des années durant, la population n’a pas du tout été sensibilisée à la protection de l’environnement. C’est aujourd’hui devenu une priorité et beaucoup d’actions se mettent en place. Des containers pour le tri sont disposés dans de nombreuses communes, les scolaires ont participé au nettoyage des plages et il est enfin enseigné aux petits qu’ils doivent préserver leur environnement.

Les enfants ne sont-ils pas les garants de l’avenir ?

L’immensité du lagon, avec parfois plus de quatre kilomètres entre la côte et la barrière, et sa profondeur surprenante allant jusqu’à plus de 70 m par endroits, ressemble à un immense lac d’intérieur. Véritable aquarium naturel dans lequel cohabitent harmonieusement petits poissons aux couleurs multicolores et pélagiques imposants.

Un Parc Marin a récemment vu le jour car le lagon abrite plus de 770 genres de poissons de mer, appartenant à 356 espèces différentes et à 114 familles.

Les récifs coralliens sont l’habitat de trois quarts de ces espèces. Des spécimens très particuliers et rares vivent dans le lagon comme l’hippocampe épineux, le requin citron, la loche géante, le mérou malabar ou la raie guitare.

Il est possible de voir dix-sept dauphins différents ainsi que de nombreuses tortues et des raies mantas. Entre juillet et octobre, les baleines à bosses viennent dans le lagon avec leurs petits et c’est toujours un grand plaisir de pouvoir aller les observer. C’est un spectacle magique que de voir ces animaux évoluer dans le lagon et si vous avez la chance d’entendre leur chant, vous n’oublierez jamais ces moments fantastiques.

Baleines

Une baleine et son baleineau

 

Le lagon permet aussi aux pêcheurs locaux de ramener mérous, perroquets ou capitaines, carangues ou thons qui sont ensuite vendus pour le plus grand plaisir des amateurs de poissons. Les pêcheurs arrivent avec la marée haute et proposent leurs beaux poissons, tous frais pêchés. Un vrai délice pour les papilles !

La pêche au harpon est interdite dans le lagon.

tortue

raie manta

Les mangroves abritent de nombreux oiseaux d’eau et dans toute l’île, vous pourrez admirer les magnifiques pailles en queue, les hérons, les martins pêcheurs ou les sternes qui viennent virevolter au-dessus de l’eau. Plus à l’intérieur, vous verrez des colibris, des cardinaux rouges, des menâtes et bien sûr ces chauves-souris frugivores de Mayotte, les roussettes, que l’on

voit déployer leurs ailespaille en queue dès que la luminosité baisse et qui n’aiment rien tant que venir boire le soir, dans la fleur du bananier. 

Roussette

Les makis peuplent l’île et se promènent toujours en bande. Il n’est pas rare aujourd’hui de les voir à proximité de Mamoudzou et sur ses hauteurs. Lorsque les fils électriques bougent, les makis ne sont pas loin surtout s’il y a des bananes ou des mangues à proximité. Ces lémuriens se promènent toujours en bande. Souvent, la maman est devant et le père ferme la marche. Leur immense queue en fait des équilibristes hors pair ! Ils ne sont pas sauvages et viennent facilement prendre une banane dans vos mains. 

Maki  P1000321

Dans les maisons, les geckos, jolis lézards verts fluo avec des tâches de couleurs vives rouges et jaunes sur le dos se régalent de moustiques et autres insectes.

Vous verrez aussi le long des routes des zébus qui broutent une herbe, un peu maigre en saison sèche.

Un des rares animaux à éviter à Mayotte, avec les moustiques qui apportent dengue ou chikungunya, est la scolopendre. Sa piqûre est très douloureuse mais rarement grave.

Côté plantes, Mayotte abrite 41 espèces endémiques. Le relief de l’île recèle de vrais trésors cachés par Dame Nature depuis la nuit des temps : la terre d’abord avec ses couleurs orange et chaudes. La nature volcanique ancienne est à l’origine de ces tons si particuliers. Baobabs, bananiers, cocotiers, frangipaniers, papayers, manguiers, bougainvilliers, badamiers, hibiscus, canneliers, flamboyants nous offrent le spectacle de leur floraison suivant les saisons et nous régalent de leurs fruits.

Préserver la faune et la flore, c’est d’abord protéger le milieu. Suite à l’adoption du Plan d’Action Biodiversité, validé par le Préfet de Mayotte en 2005, des Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) ont été créées par la direction de l’agriculture et de la forêt.

Mayotte, surtout en saison sèche, offre de magnifiques promenades, encore sauvages. Le GR1 fait le tour de l’île. D’autres sentiers, plus ou moins balisés permettent de faire petites ou grandes randonnées dans un cadre admirable.

Certains endroits voylang_ylangus emmèneront au milieu des ylangs-ylangs qui diffusent un parfum unique et envoûtant. Ici, il est encore possible de faire des promenades où il est rare de croiser d’autres personnes que les paysans qui défrichent leurs terres et entretiennent leurs cultures dans des endroits où l’accès ne se fait qu’à pied.

Flamboyant

Logo

Étiquettes : , , , ,

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 ecrivaindumonde All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.